.: Aïd Al-Fitr :. - Amicale Swiss-Muslim 1421

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Croyance > Leçons

Aïd Al-Fitr


عيد مبارك  

- L'Amicale vous souhaite une très bonne et heureuse fête de l’Aïd Al-Fitr -


Au mois de Ramadan succède le mois béni de Chawwal, dixième du calendrier Musulman. Le 1er jour du mois de Chawwal est un jour de fête et de joie, car les musulmans, femmes, hommes et enfants, y fêtent dans la liesse et la générosité la fin d’un mois de jeûne, d’adorations et de partage.

Les Musulmans du monde entier se rendent très tôt ce jour-là, aux endroits prévus pour la prière de l'Aïd dans leur villes et villages, afin d’y accomplir en assemblée la prière de l’Aïd. Celui qui n'a pas pu y assister, peut faire tout seul deux Rakât, comme pour la Sounna du Sobh. Il est sounnah de se rendre tôt à la prière de l'Aïd, sauf pour l'imam qui retarde sa venue jusqu'à ce que le temps de la prière arrive. Le temps de la prière de  l'Aïd débute au lever du soleil et dure jusqu'à ce que le soleil atteigne le zénith. Il est préférable de la retarder d'à peu près une vingtaine de minutes, jusqu'à ce que le soleil se soit levé.

La prière de l'Aïd se décompose de la façon suivante: Après avoir formulé l'intention de faire deux Rakât pour la prière de l'Aïd, on fait le Takbir rituel pour entrer en prière, et après cela sept fois leTakbir, cela pour la première Rakât. Pour la deuxième Rakât, mis à part le Takbir lorsqu'on se relève de la prosternation pour se mettre debout, il y a cinq autres Takbir. 


Entre deux Takbir dans les deux Rakât, on dit : Soubhan Allah wa'lhamdou Lillah, wa La Ilaha Illa' llah wa Allahou Akbar. La communion des cœurs (ta’aluf al-qouloub) et des esprits est de mise ce jour-là, prolongeant celle d’avoir jeûné, unis par la même foi et la même ferveur, le mois béni de Ramadan.

L’Aïd est aussi l’occasion pour les musulmans de rendre visite à leurs proches parents et à leurs voisins, comme nous l’a recommandé notre bien aimé Prophète Mouhammad. Les liens avec les proches doivent être maintenus toute l'année et ce jour-là, resserrés plus que jamais; les adversaires d’hier se demandent mutuellement pardon et sont les amis et les frères d’aujourd’hui, car les musulmans ne doivent pas rester en froid plus de trois jours, et s’aiment les uns les autres pour l’agrément de Dieu.

Selon Abou-Hourayrah, le Messager de Dieu a dit, selon la signification: «Ne rompez pas les liens d'amitié qui vous unissent, ne vous tournez pas le dos, ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et soyez frères, Il n'est pas permis à un Musulman de fuir son frère plus de trois jours consécutifs». Les musulmans s’attachent surtout en ce jour, à réjouir les cœurs des plus démunis d’entre eux, les nécessiteux, les veuves et les orphelins, en leur témoignant plus de soutien.
À cela nous exhorte Ahmad (le plus Digne de louanges), Ar-raoûf (le compatissant), notre bien aimé Prophète Mouhammad
, le sceau des Prophètes de Dieu. Allah dit à son propos dans Sourate Al-Anbiyâ, verset 107, qu’il est " une miséricorde pour les mondes". Salla'llahou Alayhi Wa Sallam (Que Allah élève notre Prophète davantage en grade).

صلى الله عليه و سلم

La prière de l’Aïd est un acte d’adoration recommandé, et non pas obligatoire. Les seules obligatoires sont les cinq Prières du jour et de la nuit que Allah nous a prescrites lors du voyage ascensionnel de notre bien aimé Prophète Mouhammad. Car comme l’a dit le Prophète Mouhammad a dit : "خمس صلوات كتبهن  الله على العباد", qui veut dire : « Allah a prescrit cinq Prières à ses créatures ». 


La prière de l’Aïd n'est pas obligatoire, et celui qui ne l’accomplit pas ne commet pas une désobéissance; mais il se prive d’une grande récompense. Et qui parmi nous, n’a pas besoin d’engranger des récompenses pour le Jour du Jugement ?


Il est recommandé de faire une douche ce matin-là, qui n'est pas considérée comme un gousl obligatoire, de se couper les ongles et de se vêtir de ses plus beaux habits. Il est également sounnah de rejoindre le lieu de prière assez tôt et à pied si possible, et d’emprunter un itinéraire différent pour revenir chez soi.
Pour ceux qui ne l’auraient pas fait durant le mois béni de Ramadan, il est un devoir de s’acquitter de zakat Al-fitr avant le coucher du soleil du jour de l’Aïd. Les bénéficiaires doivent être musulmans et, il est obligatoire de donner un Sâ^
* composé de l’aliment de base du pays où l’on vit, mais il est permis selon l’école de l’Imam Abou Hanifah, de donner la contrepartie en monnaie locale, soit environ 5 Fr en Suisse


* Le Sa^ = quatre Moudd'; un Moudd étant le plein de deux mains de taille moyenne jointes. 

Le Messager de Allah a dit " لا يدخل قاطع الجنة ", que l'on peut traduire par : "celui qui qui rompt les liens avec ses proches parents, n'entrera pas au Paradis avec les premiers".

Allah fait l'éloge de ceux qui nourrissent les nécessiteux, les pauvres, les orphelins et le Messager de Allah a dit: 


 لا يؤمن من بات شبعاناً و جاره جائعٌ إلى جنبه و هو يعلم به "


Ce qui se traduit par « celui qui dort rassasié, tout en sachant que son voisin n’a pas de quoi manger, n'a pas un degré de foi complet », car cela dénoterait d’un manque certain de la générosité, qui est partie intégrante du bon comportement du musulman.
Le jour de la fête de la rupture du jeûne de Ramadan, il est recommandé aux musulmans de rendre visite à  leurs proches musulmans enterrés et, pour ceux qui maitrisent la lecture du Qour’an, de réciter du Sourat .  
En effet, le Prophèteﷺ a dit :" اقرءوا  يس على موتاكم " ce qui veut dire : « Récitez (Sourat) Ya Sin en faveur de vos morts ». Ce qui est une preuve irréfutable de la validité de la récitation du Qour'an sur les morts musulmans. Il nous faut suivre la sounnah de notre Prophèteﷺ qui nous dicte aussi de faire la Takbirat de l'Aïd (Allahou Akbar), depuis le coucher du soleil du dernier jour de Ramadan, même chez-soi et une fois arrivé le matin sur le lieu de la prière de l'Aïd, jusqu'au takbir d'entrée rituel de la prière de l'Aïd. Il est aussi Sounna de le faire pour l'Aïd Al-Adha, après chacune des cinq prières obligatoires, et ce durant les trois jours suivants.

Rappel:
Il est bénéfique de jeûner les six jours « blancs » du mois de Chawal, à partir du lendemain du jour de l’Aïd Al-Fitr. C'est un jeûne surérogatoire, mais ô combien bénéfique ! Comme l’a dit notre Prophète
: « Celui qui a jeûné le mois béni de Ramadan, et le fait suivre par les six jours du mois de Chawwal, c’est comme s’il avait jeûné toute sa vie ».
En effet, en répétant cet acte d’adoration chaque année de suite après Ramadan jusqu’à la mort, c’est comme si on avait jeûné toute sa vie. Signalons que ces six jours ne sont pas obligatoirement consécutifs, et ne commencent pas nécessairement juste après le jour de l’Aïd.
Important:
- Il est strictement interdit de jeûner le jour de l’Aïd Al-Fitr et le jour de l’Aïd Al-Ad’ha.
- Le rattrapage des jours de jeûne perdus durant le Ramadan vaut, selon le jugement de Allah, beaucoup plus que le jeûne surérogatoire.



 
Retourner au contenu | Retourner au menu