.: Statuts de l'Amicale :. - Amicale Swiss-Muslim 1421

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Statuts


- Status de l'Amicale -


I. Nom et Siège
 
·Article 1 (Naissance et durée)
L’Amicale Swiss-Muslim1421 (ci-après appelée l’Amicale), est une association sans but lucratif et sans obédience étrangère aucune.
Elle est régie par les présents statuts, par la charte décrivant ses fondements et par les articles 60 et suivants du code civil suisse. Elle est politiquement neutre et d’une durée indéterminée.
 
·Article 1.1 (For) 
Le siège de l'Amicale Swiss-Muslim1421 se trouve à Lausanne.

  
II. Buts
 
·Article 2 (buts et moyens légaux)
 
L’Amicale a pour buts :
- D’œuvrer à l’établissement de liens de collaboration et d’entraide avec les différentes associations musulmanes, en encourageant le dialogue intercommunautaire sur la base de règles d’application islamiques de "Ahlou-Sounnah Wal-Jamaâh", selon les quatre écoles de l’Islam; à savoir "Malikite ", "Chafiîte", "Hanafite" et "Hanbalite", ainsi que les croyances Sunnites "Achârite" et "Matouridite".
- De se consacrer aux principes fondamentaux de l’Islam, tels que formulés par le Saint Coran, la Sounnah (Tradition du Prophète Mouhammad) et l’unanimité des Savants de l’Islam.
- De permettre aux musulmans de Suisse d’acquérir la vraie science de la religion, leur évitant par cela de céder à l’appel des opportunistes se prétendant de l’Islam, et s’en servant à des fins inavouables.
- De défendre la dignité et les intérêts des musulmanes et musulmans de Suisse et de les aider à mieux vivre leur religion dans la société, en symbiose avec leur identité.
L’Amicale veillera à se maintenir à l’écart de toute considération extrémiste, et à mettre en garde contre toutes dérives de ce genre.
 
·Article 2.1 (moyens légaux)
Pour parvenir à ses buts, L’Amicale se donne toute latitude d’user des voies légales mises à sa disposition pour la représentation et la défense des musulmanes et musulmans en Suisse, ansi que l'organisation de manifestations publiques et de publications.
 
III. Les Membres
 
·Article 3 (catégories de membres)
Peut prétendre à devenir membre de l'Amicale Swiss-Muslim1421, et sur demande écrite, toute personne majeure résidant en Suisse ou de nationalité Suisse, ayant fait preuve de son attachement aux buts de l'Amicale par son action et son engagement. Chaque membre a un même droit de vote, ainsi que celui de représenter un autre membre.
- Membres individuels: personnes individuelles s’acquittant de la cotisation annuelle de membre.
- Membres «couples »: couple s’acquittant d’une cotisation annuelle réduite, et qui donne droit de vote à une seule voix.
- Membres d’honneur: personnes ou associations portant un intérêt à l’existence et au fonctionnement de l’Amicale. Ils sont exemptés de cotisation, mais ne disposent pas d’un droit de vote.
 
·Article 3.1 (Cotisations)
La qualité de membre s'obtient avec l'accord préalable du Comité et le paiement de la cotisation annuelle versée dès l'acceptation de la demande d'adhésion. Tous les membres cotisants de l’Amicale sont tenus de s’en acquitter.
Le Comité peut, sur présentation d'une requête écrite et dans le cas d’une situation motivée, exempter temporairement un membre du versement de sa cotisation, tout en lui gardant sa qualité de membre.
Le Comité veillera à proposer des principes de cotisations plus avantageux aux personnes à bas revenu (étudiants, apprentis et rentiers AVS/AI).
 
·Article 3.2 (Droit de vote et majorité)
Tous les membres de L’Amicale ont un droit de vote égal. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents et ne peuvent être prises en dehors des points de l’ordre du jour. Un membre ne peut représenter qu'un seul autre membre absent.
 
·Article 3.3 (Privation du droit de vote)
Tout membre est privé de son droit de vote dans les décisions relatives à un litige avec l’Amicale, lorsque lui-même, son conjoint, ses enfants, ses proches, ses parents ou alliés en ligne directe sont parties en cause.
Le non-paiement de la cotisation à la fin d’un semestre, entraine automatiquement la suspension de la qualité de membre, ainsi que des droits y afférant.
 
·Article 3.4 (Entrée et sortie)
L’Amicale peut en tout temps recevoir une demande d’adhésion et se donne le droit de la refuser, ainsi que la démission d’un membre.
 
·Article 3.5 (Conséquences de sortie)
Un membre sortant ou exclu, perd tout droit ayant rapport avec l’Amicale.
 
La qualité de membre se perd:
- par démission écrite adressée au Comité, et validée par celui-ci.
- par exclusion prononcée pour de justes motifs, et avec un droit de recours devant l'Assemblée Générale dans les 30 jours dès la notification de la décision.
- A la fin d’un semestre, pour défaut de paiement de la cotisation.
- par le décès de la personne.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu