.: Le Pèlerinage P.2 :. - Amicale Swiss-Muslim 1421

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Croyance > Leçons

Le Pèlerinage


Al-Hajj


•  Faire l’Ihrâm (la sacralisation) au lieu-dit Mîqât. Celui qui accomplit le "Hajj" ou la ^Oumrah se sacralise avant de dépasser le lieu-dit "Mîqât" de son chemin. Et celui qui voyage par avion, se met en état de sacralisation à partir de son lieu de départ ou dans l’avion, mais avant de dépasser le lieu-dit Mîqât.
•  Ne pas porter de vêtement cousu, pour l’homme.
•  Répéter la Talbiya à haute voix (pour l’homme). Les paroles de Talbiya sont : " Labayka-l-Lâhoumma Labayk, Labayka lâ charîka Laka Labayk, inna-l’hamda wa ni^mata Laka walmoulk, Lâ charîka lak ", et faire l’invocation en faveur du Prophète
, dont le minimum est de dire : "`Allâhoumma Salli ^alâ Mouhammad ". Demander à Dieu Son agrément, le Paradis et Sa protection contre le feu de l’Enfer.
•  Se raser le crâne ou se raccourcir les cheveux.
•  Faire le lancer à Jamaratou-l^Aqabah (la stèle).

Les traditionalistes Al-Boukhâriy et Mouslim rapportent que le compagnon Ibnou ^Omar a dit, j’ai entendu le Prophète
dire : "Labayka-l-Lâhoumma Labayk, Labayka lâ charîka Laka Labayk, inna-l’hamda wa ni^mata Laka walmoulk, Lâ charîka lak". La signification est : " Je réponds à Ton ordre Seigneur Dieu, avec humilité et obéissance, je réponds à Ton ordre ; Tu n’as point d’associés, certes la Louange et la grâce T’appartiennent ainsi que la Souveraineté ; Tu n’as aucun associé ".

L’Islâm est une condition de validité du Pèlerinage, avec l’intention d’accomplir le Pèlerinage obligatoire. Le pèlerin s’applique à accomplir des actions pieuses, pour l’agrément de Dieu uniquement. Il s’écarte de tout ce qui entraîne les disputes, et évite ce qui ne lui est pas permis. La personne qui délaisse l’un de ces devoirs, doit faire une expiation.

La manière de se vêtir pour le Pèlerinage et la ^Oumrah :
La tenue spécifique de l’Ihrâm pour l’homme, est deux pièces d’étoffe propre, non cousues, de préférence blanches (Izâr et Ridâ'). L’Izâr couvre la partie inférieure du corps (depuis la taille) et le Ridâ' couvre le haut du corps. L’homme ne couvre pas sa tête, et porte des scandales qui ne couvrent pas les chevilles. La femme porte des habits décents, qui couvrent tout son corps, à l’exception du visage et des mains.

Les recommandations du Pèlerinage :
Il est recommandé (Sounnah) de faire la grande ablution, avant de se mettre en état de sacralisation pour le Hajj ou la ^Oumrah.
Il est recommandé pour l’homme et la femme, de s’acquitter de deux Rak^at Sounnah avant de se mettre en état de sacralisation, en récitant dans la première Rak^ah Sourat Al-Fâtihah et Sourat Al-Kâfiroun, et dans la seconde Rak^ah Al-Fâtihah et Sourat Al-Ikhlâs.

Aussi de formuler en son for intérieur et face à la Qiblah : "J’entame l’accomplissement du Hajj", ou la "^Oumrah", ou le "Hajj et la ^Oumrah" ensemble, et de prononcer d’une voix moyenne pour accomplir  le "Hajj" : "Labayka-l-Lâhoumma bi Hajj ". Ce qui signifie : "Je réponds à Ton ordre Seigneur Dieu, par l’accomplissement du Pèlerinage"; pour la ^Oumrah, en disant : "Labayka-l-Lâhoumma bi ^Oumrah" et pour accomplir les deux conjointement, en disant :" Labayka-l-Lâhoumma bi Hâjj wa bi ^Oumrah ".

Les lieux pour se mettre en état de sacralisation (Ihrâm)
C’est le Messager
qui a désigné les lieux (appelés Mîqât), de sacralisation (ihram) pour le Hajj et la ^Oumrah, sur l’itinéraire de la Mecque:
- Le lieu-dit "Dhoul-Houlayfah" à environ 15 km de Médine en direction de la Mecque, pour les habitants de Médine et ceux qui passent par leur chemin.
- Le lieu-dit "Al-Jouhfa" (près de Râbigh à l’Est) sur la route côtière, est pour les gens du Maghreb, Egypte et ceux qui passent par leur chemin par voie terrestre, maritime ou aérienne.
- Le lieu-dit "Dhât ^Irq" pour les gens de l’Iraq et ceux qui passent par leur chemin.
- Le lieu-dit "Yalamlam" appelé aussi " Alamlam" est pour les gens du Yémen et ceux qui passent par leur chemin.
- Le lieu-dit "Qar’n-Al-manâzil" pour les gens de "Nadj" et ceux qui passent par leur chemin. C’est le plus proche de La Mecque appelé aussi "As-saylou-l-Kabîr".

Les gens qui habitent entre La Mecque et les "Mîqât" indiqués ci-dessus, se mettent en état de sacralisation à partir de leur demeure. Pour ceux dont le domicile est proche d’un Mîqât, il est souhaitable de s’y rendre pour la sacralisation. Quant à ceux qui habitent La Mecque, en permanence ou pas, ils se sacralisent à La Mecque même.

Les trois sortes de sacralisation :
1 - Al-Ifrâd (spécification) :
Le pèlerin se sacralise avec l’intention d’accomplir le Hajj uniquement. Et une fois le Hajj terminé, il se sacralise de nouveau s’il veut accomplir la ^Oumah.
2 -AT-Tamatou^ (jouissance) :
Consiste pour le pèlerin, à se mettre en état de sacralisation pour faire la ^Oumrah pendant les mois du Pèlerinage, ensuite il se désacralise (c’est-à-dire quitte l’Ihrâm) pendant les mois du Pèlerinage et se sacralise de nouveau pour faire le Hajj.
3 - Al-Qirân (jonction) :
Consiste à ce que le pèlerin se sacralise, avec l’intention de faire la ^Oumrah et le Hajj conjointement.

Les choses interdites en état d’Ihrâm sont :
-
Chasser le gibier, volatile ou autre.
-
Couvrir la tête ou porter des vêtements cousus pour l’homme.
-
La femme ne couvre pas son visage et ne porte pas de gants.
-
De se parfumer.
-
S’enduire la tête (même pour celui qui n’a pas de cheveux), la barbe ou le corps, d’huile, de crème ou de toute substance grasse.
-
S’enlever des cheveux ou des poils même un seul ou de se couper les ongles, même un seul.
-
D’avoir un rapport sexuel et ses préliminaires (comme le baiser sensuel), de même que de conclure un contrat de mariage.

Les piliers du Pèlerinage sont:
 Al-Ihrâm
(la sacralisation) : C’est de faire l’intention, pour l’agrément de Dieu uniquement, de commencer les actes d’adoration voulus pour le Hajj, la ^Oumrah ou les deux conjointement, avant de dépasser le Mîqât.
 As-Sa^y :
Après le Tawâf, le Pèlerin accomplit sept fois le trajet rituel aller et retour, entre les monts Assafâ et Al-Marwah. Il commence par As-safâ et termine par Al-Marwah, chaque trajet d’un mont à l’autre compte pour une étape, jusqu’à la 7 ème fois qui se termine par le mont al-Marwah.
 Le séjour à ^Arafât :
Le séjour à ^Arafât pendant la journée est un devoir, mais le pilier est que le pèlerin se trouve à ^Arafât après le coucher du soleil, c’est-à-dire une partie de la nuit du 10 ème de Dhoul-Hijjah nuit de la fête Al-Adhâ, et ne quitte ^Arafât qu’après le coucher du soleil.
 Tawâf Al-Ifâdah :
C’est effectuer les sept tours rituels autour de la Ka^bah après le séjour à ^Arafât. Le tour complet, c’est la distance parcourue de la Pierre Noire à la Pierre Noire.

L’avis notoire des Mâlikites, est que c’est un devoir d’accomplir deux Rak^ah après le Tawâf, de préférence derrière la station (Maqâm) d’Ibrâhîm, sinon n’importe où dans la Mosquée.

Les conditions de validité du Tawâf sont : La purification comme pour la prière, couvrir la zone de pudeur, commencer le Tawâf en partant au niveau de la Pierre Noire, avoir la Ka^bah à sa gauche, faire les sept tours de la Ka^bah à l’extérieur du Hijr (le muret après la station d’Ibrâhîm, de 1m de hauteur environ, qui forme un demi-cercle à côté de la Ka^bah : il en fait partie. Il n’est pas valable de passer entre le Hijr et la Ka^bah).

Suite

 
Retourner au contenu | Retourner au menu